Piccadilly Circus

Piccadilly Circus

Piccadilly Circus est l'intersection la plus célèbre de Londres. Très similaire au Time Square de New York, vous serez émerveillé par l’effervescence qui y règne à toute heure.

Créée en 1885, Piccadilly Circus est une place conçue pour relier Carlton House, la maison du prince Régent George IV, à Regent’s Park, l’un des parcs royaux de Londres. Cette avenue, d’environ un kilomètre et demi, permet aujourd’hui de joindre Regent Street, Shaftesbury Avenue, Covent Street, Glasshouse Street et Haymarket. Son nom fait référence aux Picadils, colliers à jabot créés par Roger Baker au 17e siècle et à la circulation très importante à cette époque autour de la fontaine (Circus). L’avenue est par la suite devenue un espace piéton.

Au centre de cette place, vous trouverez une fontaine, Shaftesbury Memorial, bâtie à la mémoire de Lord Shaftesbury, philanthrope britannique très connu à l’époque victorienne. En haut de la fontaine se dresse une statue qui représentait tout d’abord l’ange de la Charité chrétienne mais qui a été par la suite rebaptisée Eros, dieu Grec de l’amour et de la beauté.

Très célèbre pour ses nombreux et gigantesques panneaux lumineux surplombant la rue, le Time Square londonien vous impressionnera. Éteints uniquement pour des événements tels que la seconde guerre mondiale, les funérailles de Winston Churchill ou ceux de la princesse Lady Diana, ces écrans publicitaires illuminent l’avenue 24h/24 et 7 jours/7. C’est au 20e siècle que les 6 premiers écrans publicitaires ont été installés. Perrier fut la première marque diffusée en 1908, suivie de près par Coca-Cola.

L'avenue est encore plus impressionnante à la nuit tombée, laissez-vous tenter et arrêtez-vous dans l’un des nombreux restaurants qui bordent Piccadilly Circus.


Adresse :
Piccadilly Circus,
Londres

Station de métro la plus proche :
Piccadilly Circus

Jours et horaires d’ouverture :
Tous les jours 24h/24

Prix :
Gratuit

Détails sur l’accessibilité aux personnes handicapées :
Accessible aux personnes handicapées.

Le découpage des quartiers, les sélections d’attractions ou de bonnes adresses sont délibérément subjectifs. Les prix des attractions sont donnés à titre indicatif.